L’intelligence artificielle appréciée par les actifs français

Actualités

Intelligence artificielle-abcformationcontinue-actualités

Le saviez-vous ? Sur l’ensemble des actifs ayant eu l’opportunité de travailler avec des outils dotés de l’intelligence artificielle, 75 % estiment que leur travail en est positivement affecté.

 

Des outils intelligents et performants

Le Boston Consulting Group et Ipsos ont récemment mené une étude internationale montrant les bénéfices de l’intelligence artificielle en entreprise, notamment avec l’arrivée des chatbots, la reconnaissance d’images, la recommandation de contenu, etc. Elle est déjà exploitée pour optimiser la relation client, les process interne, gérer la maintenance…

Pour les professionnels, le fait d’avoir des outils intelligents et performants permettent un gain de temps considérable : ils diminuent le temps passé sur les tâches longues et fastidieuses. Tous sont d’accord sur un point : l’intelligence artificielle diminue le temps de travail mais surtout les erreurs !

L’intelligence artificielle engendre encore quelques craintes

Mais cette révolution génère des changements internes et des mutations profondes: les salariés français, éprouvent encore quelques craintes concernant l’IA. Ils pensent notamment à la déshumanisation du travail avec la robotisation des postes et à l’augmentation des inégalités sociales. Mais ce n’est pas tout : Ils sont aussi inquiets concernant leur salaire car « Si certains outils peuvent faire le travail à notre place, notre marge de négociation en termes de salaire diminuera ». Mais une récente étude de Microsoft prouvent que grâce à l’IA, les managers, leaders seront « libérés de nombreuses contraintes » et que ce gain de temps sera réinvesti dans un leadership plus empathique et plus mobilisateur. Chose que les actifs français ont acquis puisque :

  • 75 % pensent qu’il y a des conséquences positives de l’IA sur l’efficacité en entreprise
  • 75 % sur les résultats de l’entreprise
  • 74 % sur l’organisation du travail
  • 70 % sur l’attractivité du travail
  • 69 % sur le niveau de bien-être au travail
  • 67 % sur les formations à disposition

C’est donc un enthousiasme plutôt positif de la part des salariés quant à ces outils, mais les entreprises ont tout intérêt à bien préparer l’insertion de celle-ci au sein de leur société afin de répondre à toutes les craintes induites par celle-ci.